[Livre] « La jeune fille et la nuit » Guillaume Musso
< Retour Agora'pi !

[Livre] « La jeune fille et la nuit » Guillaume Musso

  «La jeune fille et la nuit» de Guillaume Musso Chez Calmann-Levy Résumé :  Un campus prestigieux figé sous la neige. Trois amis liés par un secret tragique. Une jeune fille emportée par la nuit.Côte d’Azur - Hiver 1992 Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ». Personne ne la reverra jamais.
Côte d’Azur - Printemps 2017 Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment.
  • En deux mots : nostalgie & liens
  • En une question : la vérité peut-elle être unique ou multiple ?
SPOILER MINIMUM

16ème et dernier roman de l'auteur à succès Guillaume Musso, "La jeune fille et la nuit" oscille entre une grande bouffée de nostalgie et un scénario malin qui perd le lecteur pour mieux le surprendre dans son dénouement final. Avec ce nouveau roman, Guillaume Musso semble vouloir essuyer tous les clichés de l'écrivain solitaire qui ne semble vivre le bonheur qu'à travers les mots. Les mots des autres comme les siens. Pléthore de citations parsèment ce livre, autant de référence de goûts et de souvenirs, propre à Guillaume Musso ou à Thomas le héros de son roman...Seul lui le sait...

A travers l'histoire de Thomas, quarantenaire, écrivain à succès, parti vivre à New York il y a 25 ans, l'auteur propose aux lecteurs de faire à la fois des sauts dans le temps et de découvrir Antibes et ses environs. De retour sur les terres du Sud de la France où il a vécu jusqu'au drame qui a bouleversé sa vie un soir d'hiver Thomas revit ses années de fac et surtout l'année 92. Chaque chapitre est un appel aux souvenirs pour les lecteurs ayant vécu les années 90 ! Les looks, les chansons, les films... Tout y est, comme si Guillaume Musso voulait en laisser à tout jamais une trace comme un journal intime de son passé que pourront découvrir ses enfants ou les générations futures. La parentalité est aussi très importante dans ce roman, parents adoptifs, parents divorcés, orphelins, chaque personnage connait une situation propre et personnel qui invitent le lecteur à la réflexion et à prendre du recul sur la situation de chacun.

Malin, Guillaume Musso, contrairement à un de ces précédents romans dont le héros était aussi un écrivain, "La fille de papier", va cette fois, jusqu'à changer son style d'écriture. J'ai à plusieurs reprises été surprise de lire certains mots ou certains enchaînements sous sa plume... Malin, vraiment... Car "La jeune fille et la nuit" prend un virage astucieux dans les 60 dernières pages et l'on remonte le fil de l'histoire comme on remonte le temps, c'est démoniaque, passionnant et extrêmement bien fait.

Guillaume Mussso bouscule notre logique, nous pousse à nous interroger sur l'ordre chronologique des choses pour mieux nous répondre quelques pages plus loin. Tout est soigneusement orchestré. La foule de détails sur ce qui entoure les personnages nous permet une immersion totale. Une immersion aussi bien visuelle que sentimentale. Tous les angles sont explorés. Quant à démêler le vrai du faux de l'histoire de Thomas, à chacun sa perception des choses et des événements.  La seule vérité est celle qu'il veut bien nous laisser voir... ou lire... ou croire...

Alors qui est cette jeune fille, héroïne de ce roman? Vinca est un souffle de vie, un tourbillon qui réserve bien des surprises, et à travers elle, l'auteur nous pousse aussi à nous demander si finalement l'on connait bien les gens qui nous entoure. Guillaume Musso cite d'ailleurs régulièrement l'écrivain colombien Gabriel García Márquez : "'Tout homme a trois vies, une vie publique, une vie privée et une vie secrète..."

Rien n'est plus vrai dans ce roman...

En bref :  Ce dernier roman oscille entre nostalgie et réflexion sur la perception que l'on peut avoir des gens et des événements selon le point de vue chacun. Un roman réussi qui ne prend complètement sens que dans les toutes dernières pages pour mieux remonter le fil du temps. Démoniaque ! 

FERMER

Laisser un commentaire